Coupe de France de difficulté

Coupe de France de difficulté

Coupe de France de difficulté

Les 22 et 23 avril 2017, le SMUC escalade (Stade Marseillais Université Club) accueillait pour la première fois une étape de la Coupe de France de difficulté sur la nouvelle structure du technosport de Luminy. Cette compétition s’inscrivait dans le cadre de Marseille, capitale européenne du sport en 2017. Plus de 300 compétiteurs ont fait le déplacement et environ 70 clubs étaient représentés.

Comme à l’accoutumée, les finales senior ont constitué le moment phare du weekend avec la présence de nombreux grimpeurs de l’équipe de France. Chez les hommes, bien que déstabilisé par la magnifique prestation d’Anatole Bosio en demi-finale, Thomas Joannes, vice-champion de France en titre, a su faire parler la puissance en finale pour décrocher la victoire. Guillaume Colin de Chambéry escalade et Adrien Tribout le local de l’étape de l’AS grimper complètent le podium.
Chez les femmes, une finale de très haut niveau – digne d’un championnat de France – attendait les spectateurs venus pour l’occasion. La grimpeuse choletaise Nolwenn Arc, déconcertante de facilité tout au long du weekend, s’impose, suivie de très près par Mathilde Becerra (2e) de Chambéry escalade et par Kenza Slamti de l’AS Grimper qui décroche une nouvelle belle 3e place après celle du Pouzin.
Le dimanche a été aussi le théâtre des demi-finales et finales jeunes et vétérans. A noter les magnifiques prestations de la minime Camille Pouget du club Les 3 mousquetons et du cadet Léo Ferrera de Chambéry escalade impressionnants tout au long du weekend, enchaînant toutes les voies proposées. Sans oublier la superbe performance de Marie Sara David du SMUC escalade qui décroche une belle 3e place dans la catégorie junior.
Un grand bravo aux ouvreurs qui, sous la houlette de Gérome Pouvreau, ont su offrir des voies visuelles et spectaculaires et un grand merci aux bénévoles (SMUC escalade, étudiants STAPS, Marseille 2017) et aux partenaires qui ont fait de cet événement une réussite.
A l’année prochaine – Le SMUC escalade

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque *